Navigation Content

Statistiques et faits en un coup d'œil


Etudes et statistiques

 Voici ci-dessous les résultats des dernières études menées sur la reconnaissance vocale dans la voiture ainsi que des données chiffrées sur la distraction au volant.

La reconnaissance vocale pour réduire la distraction

Une étude sur la distraction au volant réalisée par l'université technique de Braunschweig en Allemagne pour Nuance a établi ce qui suit :

  • Même avec un kit voiture, la saisie vocale lors de l'usage d'un téléphone a amélioré de 19 % la capacité de maintenir la position de conduite idéale par rapport à la composition manuelle. 
  • Le conducteur moyen est 50 % plus distrait et tarde deux fois plus à changer de voie lors de la sélection manuelle de la musique par rapport à la capacité de simplement énoncer le nom de l'artiste et le titre de la chanson via l'interface vocale. 
  • La saisie vocale de destination permet 1 000 % ou dix fois moins d'écarts lorsque le conducteur circule sur une même voie et 30 % moins de distraction lorsqu'il change de voies.
  • En moyenne, la saisie vocale aide à maintenir les yeux des conducteurs fixés sur la route entre 200 et 300 % plus que la saisie manuelle.

Pour en savoir plus sur  l'étude sur la distraction au volant

Les conducteurs d'aujourd'hui se fient à la technologie vocale

En 2009, une étude de l'interface vocale automobile de l'utilisateur menée par Maix Research and Consulting pour Nuance a établit ce qui suit :

  • 8 personnes sondées sur 9 qui possèdent des systèmes embarqués et des dispositifs de navigation à activation vocale utilisent régulièrement les fonctionnalités de reconnaissance vocale.
  • Un haut niveau de satisfaction parmi 73 % des utilisateurs les induira à recommander la technologie à leurs amis et famille, de même que l'achat futur d'automobiles intégrant des fonctionnalités à activation vocale.
  • Les appels téléphoniques et la saisie de navigation sont en tête des fonctions à activation vocale pour les personnes sondées qui utilisent régulièrement des systèmes à reconnaissance vocale.
    • 83 % réalisent toujours ou fréquemment leurs appels en utilisant des commandes vocales et 80 % acceptent des appels en utilisant des commandes vocales.
    •  76 % saisissent régulièrement une adresse vocalement.

Pour en savoir plus sur  l'étude de l'interface vocale automobile de l'utilisateur




Etude automobile VTTI 100 – Les dangers de la distraction visuelle et manuelle

Les résultats clés de “l'étude automobile 100” sponsorisée par NHTSA et réalisée par le Virginia Tech Transportation Institute en 2006 ont établit ce qui suit :

  • Le fait de détourner le regard de la route est la cause principale des accidents et des accidents évités de justesse. 
      • Presque 80 % des accidents et 65 % des accidents évités de justesse sont liés au fait que le conducteur ne regardait pas la route juste avant la collision.
      • Pour 93 % des accidents automobiles (14 sur 15), le fait de ne pas prêter attention à la route a été un facteur contributif à l'accident.
  • Selon VTTI, la technologie mains libres à activation vocale est un outil réduisant les risques globaux.
    • L'utilisation de téléphones  “en mains libres”, par le biais de systèmes à activation vocale par exemple, est moins risquée si ces systèmes sont suffisamment bien conçus pour que le conducteur n'ait pas à détourner son regard de la route fréquemment ou pendant un temps prolongé.

Pour en savoir plus à propos de l'étude du VTTI

La reconnaissance vocale de plus en plus appréciée

Une étude nationale menée par Penn, Schoen & Berland Associates pour le compte de Ford Motor Company l'année dernière a établi ce qui suit :

  • 86 % des conducteurs ayant un permis considèrent l'envoi de messages de texte lors de la conduite de "très dangereux, "93 % en soutiennent l'interdiction.
  • Malgré un fort soutien national de l'interdiction de l'envoi manuel de messages de texte, seuls 42 % des sondés pensent que les conducteurs devraient cesser d'envoyer des messages texte en cas d'interdiction.
  • Plus de 75 % pensent qu'il y aurait plus de respect si les technologies en mains libres ou à activation vocale étaient plus largement disponibles.
  • L'étude montre que 67 % des conducteurs ont déclaré qu'ils croyaient que la technologie à activation vocale était une alternative sûre à l'envoi manuel de messages texte et 76 % ont déclaré qu'une telle fonctionnalité serait attractive pour l'achat d'une voiture.

En savoir plus sur l'étude de Ford’




   France
ncom_indiv_ind_auto_red_stats

Choose your country.