Navigation Content

Reconnaissance vocale en arrière-plan

eScription

Reconnaissance vocale en arrière-plan

Le moteur de reconnaissance vocale de la plateforme eScription produit des ébauches de grande qualité à partir des dictées de médecins dans le but premier de réduire le temps nécessaire à la phase d’édition. Nuance a conçu la technologie unique de reconnaissance vocale de la plateforme eScription exclusivement pour la transcription médicale et développe l’ensemble des nouvelles améliorations en interne et en toute autonomie. La mémorisation des corrections apportées aux ébauches lors des phases de révision et d’édition permet d’améliorer le moteur de reconnaissance vocale eScription.

Le moteur de reconnaissance vocale eScription est protégé par le brevet américain nº 7 274 775.

En savoir plus sur les Outils de transcription.

 

Avantages

  • Organisation et mise en forme de sections de documents
  • Insertion de la ponctuation sans qu’elle ne doive être précisée
  • Interprétation et présentation des nombres de façon appropriée S’appliquent aux dosages, mesures, listes, etc.
  • Mise en forme conforme aux préférences et aux instructions de chaque organisation
  • Insertion de commandes activées par la parole
  • Aucune formation particulière requise
  • Mémorisation et améliorations constantes grâce aux modifications des transcripteurs médicaux
     

Exemples
Imaginons qu’un médecin dicte :
« Examen... signes vitaux... quatre-vingt-seize... quatre-vingt-huit et régulier... treize... TA cent quarante, cent et cent trente-cinq quatre-vingt-quinze ».

La reconnaissance vocale eScription produira alors par exemple :
EXAMEN PHYSIQUE : SIGNES VITAUX : poids 96, pouls 88 et régulier, respiration 13, tension artérielle de 140/100, 135/95.

Imaginons qu’un prestataire de soins dise :
« Les problèmes suivants ont été examinés... hypertension... saisir mon modèle pour l’hypertension... utiliser mon modèle coronaropathie ».

La reconnaissance vocale eScription produira alors par exemple :
PROBLÈMES : les problèmes suivants ont été examinés :

  1. Hypertension artérielle : pas de céphalée, de troubles de la vision, de douleur thoracique, de palpitation, de signes neurologiques localisés, de dyspnée, d’œdème, de claudication ni d’effets secondaires liés au traitement médical.
  2. Coronaropathie : pas de douleur thoracique, de dyspnée, de dyspnée paroxystique nocturne, d’orthopnée, de palpitations, de faiblesse, de syncope ni d’effets secondaires notables liés au traitement médical.

Caractéristiques

Modèles de reconnaissance vocale sophistiqués
La reconnaissance vocale eScription applique rapidement plusieurs modèles de reconnaissance vocale aux dictées des médecins afin de produire des ébauches aussi précises que possible. Elle utilise un modèle acoustique qui mémorise les voix des médecins et filtre les bruits de fond ou les bruits de ligne, un modèle linguistique qui différencie les mots présentant une prononciation similaire et un modèle d’interprétation qui analyse et met en forme les documents selon les préférences de l’organisation.

La reconnaissance vocale eScription alimente et améliore sans cesse les modèles linguistiques et de mise en forme spécifiques à chaque médecin et au type de dictée. Ces modèles reposent sur des milliards de termes issus des discours médicaux et la base de données ne cesse de s’accroître. Grâce à cette technique, la reconnaissance vocale eScription distingue plus de médecins au sein de votre organisation que ne pourrait le faire un autre moteur de reconnaissance vocale.
 

Analyse contextuelle
La reconnaissance vocale eScription prend en compte des informations contextuelles très précises au niveau du document, de la phrase et du phonème, ce qui lui permet de produire un contenu précis et une mise en forme adéquate. Chaque dictée est traitée plusieurs fois et rapidement par le moteur de reconnaissance vocale. Le logiciel peut ainsi s’adapter à l’environnement acoustique (p. ex. au type de téléphone) et capter des informations dans une partie du document qui serviront à améliorer le reste de son contenu.
 

Interprétation et mise en forme
Grâce à son modèle d’interprétation performant, la reconnaissance vocale eScription interprète et met en forme les dictées des médecins et produit ainsi des ébauches qui communiquent les informations du médecin devant figurer dans le rapport, sans pour autant devoir retranscrire ses propos à la lettre. Le modèle d’interprétation formate les titres, les listes, les dosages et encore bien d’autres données en respectant le guide de style de chaque organisation.


Exemples
"Imaginons qu’un médecin dicte :" « Examen... signes vitaux... quatre-vingt-seize... quatre-vingt-huit et régulier... treize... TA cent quarante cent et cent trente-cinq quatre-vingt-quinze ».

La reconnaissance vocale eScription produira alors par exemple :
EXAMEN CLINIQUE :
SIGNES VITAUX : Poids 96, pouls 88 et régulier, respiration 13, tension artérielle de 140/100, 135/95.

Lorsqu’un médecin prononce le mot « suivant », il peut faire allusion au point 3 d’une liste numérotée, au mot « suivant » lui-même ou au lancement de la section suivante. Le modèle d’interprétation de la reconnaissance vocale eScription permet de déterminer ce que le médecin veut réellement dire. Le modèle d’interprétation de la reconnaissance vocale eScription permet d’insérer des signes de ponctuation dans les ébauches, qu’ils soient dictés ou non.
 

Mémorisation des corrections des transcripteurs médicaux
Dans le cadre de la transcription médicale assistée par ordinateur, la reconnaissance vocale eScription mémorise les modifications apportées aux documents par les transcripteurs médicaux. Les outils de transcription intégrés apportent des informations à la reconnaissance vocale eScription de façon automatique et continue et permettent ainsi son amélioration constante. Par exemple, les corrections apportées par les transcripteurs médicaux permettent au moteur de mémoriser de nouveaux termes ou d’appliquer un formatage plus approprié, ou lui indiquent si un acronyme peut être utilisé ou s’il doit être défini.
 

Aucune formation clinique spécifique n’est requise pour le système
De nombreux médecins au sein des organisations utilisant eScription ne savent même pas que leur infrastructure a adopté un nouveau système, car ils n’ont dû suivre aucune formation particulière. Pendant l’installation du nouveau système, les médecins continuent de dicter comme à leur habitude. Ces premières dictées sont transcrites selon la méthode traditionnelle tandis que la reconnaissance vocale eScription élabore ses propres modèles « dans les coulisses ». L’accent de certains médecins n’est pas problématique pour la reconnaissance vocale eScription. C’est seulement lorsqu’il est établi de façon sûre que les ébauches de la reconnaissance vocale eScription permettront d’améliorer la productivité des transcripteurs médicaux que ces derniers commencent à recevoir ces ébauches au lieu de transcrire les dictées depuis le début.
 

Prise en charge des commandes et des macros vocales
Les médecins qui emploient des commandes vocales pour leurs dictées peuvent utiliser les macros pour insérer automatiquement un contenu prédéfini. La reconnaissance vocale eScription peut être configurée de sorte qu’une expression comme « Insérer mon modèle normal pour l’hypertension » entraîne l’insertion d’un texte préformaté.
 

Architecture ASP
Les serveurs de la reconnaissance vocale eScription sont déployés dans un centre de données sécurisé où se déroule l’étape de reconnaissance vocale. Grâce à cette architecture ASP, la plateforme eScription utilise des ressources informatiques solides, ainsi que l’ensemble des données vocales de tous ses clients pour s’améliorer sans cesse et optimiser l’efficacité du moteur de reconnaissance vocale eScription.